Votre Volvo sera bientôt capable de déterminer si vous êtes ivre

Votre Volvo sera bientôt capable de déterminer si vous êtes ivre

Un contenu proposé par Smartphone pliable pas cher

Après l’annonce de la limitation de la vitesse de ses véhicules à l’horizon 2020, il y a quelques semaines, c’est maintenant au tour des caméras de monter à bord des véhicules de Volvo.





D’après l’annonce faite par le constructeur, la semaine dernière, ses véhicules devront donc prochainement embarquer des caméras destinées à identifier certains comportements du conducteur, tels que l’état d’ébriété ou l’usage de téléphone au volant.

Votre Volvo sera bientôt capable de déterminer si vous êtes ivre

Crédits pixabay.com

Cette mesure fait partie intégrante de la stratégie de Volvo visant à réduire les risques d’accidents imputables à certains comportements de conduite de nature à porter atteinte à la sécurité des conducteurs. Ce que le constructeur appelle désormais sa Vision 2020.

Une caméra qui espionnera votre comportement au volant

L’idée semble un brin invasive, mais en gros, en 2020, les voitures de Volvo seront bel et bien équipées d’une caméra qui sera en mesure de détecter si un conducteur semble ivre ou distrait lors d’un trajet.

Pour ce faire, certains mouvements oculaires caractéristiques tels qu’un regard perdu dans le vague, la somnolence, des yeux qui clignent souvent, seront identifiés par le système embarqué et signalés auprès du service assistance du constructeur.

De la même manière, si le système considère que vos mains quittent souvent le volant, par exemple dans le cas d’une utilisation de smartphone, alors que vous conduisez, cela déclenchera une alerte au niveau d’un opérateur de chez Volvo qui va alors vous appeler pour vérifier si tout se passe bien.

Dans le cas où l’appel émis reste sans réponse, la voiture va ralentir et il se peut même qu’elle s’arrête  afin d’éviter tout risque d’accident.

Volvo veut que ses véhicules soient les plus surs du marché

Pour le moment, la configuration technique de ce système de caméra embarquée n’est pas finalisée, selon les déclarations d’un représentant de la marque, rapportées par The Verge.

Il ajoute également que seules les données nécessaires au système seront collectées (et ne seront pas enregistrées), en vue de rendre les voitures de Volvo plus sures. De quoi rassurer les plus sceptiques à propos de la politique d’utilisation des données personnelles par la marque.

Il est clair que pour le constructeur suédois, tous les moyens doivent être mis en œuvre afin de faire des voitures Volvo les plus sures sur le marché d’ici à 2020. On se demande juste si les conducteurs sont prêts à sacrifier une partie de leur liberté au prix d’une supposée meilleure sécurité au volant.












Source article