On a testé le Honor 6X, un smartphone presque parfait à moins de 250 euros

On a testé le Honor 6X, un smartphone presque parfait à moins de 250 euros

Un contenu proposé par Mon smartphone pliable

Huawei, troisième vendeur de smartphones au monde, sait faire de très bons smartphones. Sa filiale Honor est chargée de les décliner dans des versions plus abordables. Vendu seulement 249 euros, le Honor 6X reprend les codes des modèles haut de gamme. Plutôt que du plastique, c’est du métal qui recouvre la façade arrière, avec un double appareil photo et un capteur d’empreintes digitales à la clef.

Le Honor 6X

Du solide pour les joueurs

Même à ce prix, le fabricant chinois nous livre un produit à l’équipement irréprochable. En plus de ses belles finitions, il offre un excellent affichage grâce à son écran de 5,5 pouces Full HD, lumineux et très bien contrasté. Seul un petit réglage s’impose pour obtenir des couleurs un peu moins froides. Le logiciel d’exploitation est basé sur Android Marshmallow – avant dernière version en date – et s’inspire en partie du design d’iOS, le système mobile signé Apple.

Le Honor 6X

Parmi les autres emprunts aux smartphones plus onéreux, le capteur d’empreintes digitales est réactif et d’une fiabilité exemplaire. Mais c’est l’association entre un processeur solide et 3 Go de mémoire vive qui permet au Honor 6X de faire tourner n’importe quel jeu 3D. Les performances ne rivalisent pas encore avec celles d’un Samsung Galaxy S7 (700€) ou d’un OnePlus 3T (440€) mais permettent de jouer en évitant les ralentissements. L’appareil nous a également réservé une excellente surprise en atteignant de très bons niveaux d’autonomie. Il ne vous lachera pas, même après les journées les plus intenses.

Un petit plus en photo

Cette année, les fabricants comme Apple, LG et Huawei ont misé sur des doubles capteurs photo. Honor poursuit sur cette lancée, mais avec moins d’ambition. Ici, le second module n’est là que pour mieux évaluer la profondeur de champ et proposer un effet bokeh, un flou artistique très apprécié par les photographes. Une fonction que l’on retrouve également sur l’iPhone 7 Plus.

Photo prise avec le Honor 6X

Le résultat est loin de celui d’appareils professionnels et en retrait par rapport au produit d’Apple. Mais il reste très acceptable et suffisant pour faire bon effet sur les réseaux sociaux. Dans son ensemble, la qualité photo est acceptable mais se dégrade rapidement lorsque l’environnement se fait plus sombre.

Bien fini, puissant et très autonome, le Honor 6X est l’une des nouvelles valeurs sûres de l’entrée de gamme. A moins de 250 euros, sa seule limite se résume à une perte de qualité photo en basses lumières. Autrement dit, ce smartphone n’est pas très loin de la perfection.

Lire le test complet du Honor 6X sur 01net.com



Source